Actu

Quelles sont les mesures à prendre pour la protection des rosiers en période de canicule ?

La France connaît actuellement une vague de chaleur. Une canicule touche tout l’hexagone et peut gravement endommager les plantes de jardin. Certaines variétés tolèrent facilement la sécheresse et les températures torrides, tandis que d’autres n’ont pas cette chance. Cela est particulièrement vrai pour les roses qui ont besoin d’être protégées de la chaleur et de la sécheresse. Pour protéger les rosiers de la sécheresse et de la chaleur, vous pouvez prendre les mesures énumérées dans cet article :  

Arrosage abondant

Prenez soin de vos rosiers, en particulier leurs extrémités. Lorsqu’elles sont sèches, les tiges se plient et les feuilles jaunissent uniformément et non de manière aléatoire, tel le cas de chlorose. Arrosez immédiatement !

A lire également : Les Meilleurs Films d'Action sur Netflix en Streaming

Par temps chaud, augmentez la fréquence des arrosages. Il est recommandé d’arroser tôt le matin ou tard le soir, cela minimise l’évaporation. Dirigez le jet vers la base de la plante en évitant de mouiller les feuilles. En effet, les gouttelettes d’eau sur les feuilles créent un effet loupe qui amplifie les rayons du soleil et peut brûler la plante. De plus, les maladies cryptogamiques sont favorisées.

Un arrosage abondant est plus efficace que d’arroser plusieurs fois la surface. Cela permet à l’eau de pénétrer profondément dans le sol et permet à la plante de développer des racines plus profondes, tandis qu’un arrosage peu profond maintient l’eau à la surface et accélère l’assèchement du sol.

Lire également : Déménager sans stress : les astuces essentielles à connaître

Arrosez trois fois par semaine, si vous plantez des rosiers en pot. Les racines des rosiers restent dans la motte avant de tremper dans le sol qui sèche plus vite qu’à l’air libre et nécessite donc plus d’eau.  

L’automne est la saison idéale pour planter des rosiers. Grâce aux pluies hivernales, les roses ont plus de chance de refleurir au printemps suivant. Pour obtenir plus de conseils, visitez https://www.imagineonlefait.fr.

Paillage et taillage

Gardez aussi à l’esprit que le paillage est un excellent moyen de retenir l’humidité dans le sol. Placez une couche ferme de paillis organique au bas de la rose au minimum 6 cm d’épaisseur. À titre d’exemple, vous pouvez vous servir de feuilles mortes, paille, copeaux de bois, écorces ou BRF : bois raméal fragmenté. En effet, même en cas de fortes pluies et sur les pentes le paillage réduit le ruissellement de l’eau.

De plus, une taille légère peut aider les rosiers à mieux faire face à la sécheresse. Retirez les tiges brûlées et les feuilles sèches ou abîmées. Cela permet à la rose d’économiser de l’énergie.

Retirer les fleurs fanées et ombrager

En fait, la floraison et la formation de fruits ou cynorrhodons nécessitent énormément d’énergie de la part du rosier. Enlever les fleurs fanées lui permettra de se concentrer sur sa survie. Si les fleurs épanouies non fanées sont atteintes de stress hydrique sévère, une fleur sur deux peut être supprimée. Il serait sûrement préférable de sacrifier certaines des fleurs pour obtenir le rosier. Cela aidera à son rétablissement.

En outre, une exposition prolongée au soleil pendant la vague de chaleur peut avoir des répercussions sur les rosiers. Vous pouvez de ce fait :

  • Les protéger en posant des voiles d’ombrage.
  • Au moins, aux heures les plus chaudes de l’après-midi, les abriter du plein soleil.
  • Les déplacer simplement à l’ombre, si vos rosiers sont plantés en bacs ou pots.

Utiliser des produits naturels pour renforcer la résistance des rosiers

Vous devez renforcer la résistance des rosiers face aux conditions extrêmes de la canicule. Pour cela, l’utilisation de produits naturels peut s’avérer très bénéfique.

Il est recommandé d’utiliser du purin d’ortie pour fortifier les rosiers. Ce fertilisant naturel favorise leur développement et stimule leurs défenses immunitaires. Effectivement, le purin d’ortie est riche en oligo-éléments et en vitamines qui contribuent à renforcer leur système immunitaire.

L’utilisation de prêle peut aussi être une solution intéressante. La prêle contient des silices qui permettent de rendre les tiges plus résistantes.

Surveiller l’apparition de maladies et traiter rapidement

Dans les périodes de canicule, les rosiers sont particulièrement vulnérables aux maladies. Pensez à bien les traiter.

Pour traiter efficacement ces maladies, il existe plusieurs solutions naturelles à votre disposition. Par exemple, vous pouvez utiliser une décoction d’ail diluée dans de l’eau pour lutter contre l’oïdium. L’ail possède des propriétés antifongiques qui aident à éliminer les champignons responsables de cette infection.

En ce qui concerne la rouille et le mildiou, pensez à bien vous en occuper. Veillez à arroser régulièrement vos plantations en privilégiant un apport en eau au niveau du sol plutôt qu’un arrosage directement sur le feuillage afin d’éviter les brûlures causées par le soleil. Vous pouvez aussi ombrager légèrement vos rosiers en utilisant des voiles d’ombrage ou en créant une structure de protection temporaire avec des branches et des feuilles.

En suivant ces conseils avisés, vous pourrez préserver la santé et la beauté de vos rosiers même en période de canicule.