Maison

Quelle est la superficie minimale pour une chambre ?

La détermination de la superficie minimale d’une chambre est une préoccupation majeure pour tout le monde. Elle constitue un véritable casse-tête lors de la mise en location d’un logement. La superficie d’une chambre est une option qui varie en fonction des besoins de chaque personne. Voici quelques idées qui vous renseignent sur la superficie minimale pour une chambre.

Que retenir de la loi sur la superficie minimum d’une chambre ?

La législation française a fixé des tailles minimales pour chaque chambre. Selon le décret numéro 2002-120 du mois de janvier 2002, une chambre à coucher doit avoir au minimum une surface de 9 mètres carrés et d’une hauteur de 2,2 mètres carrés. Ce décret précise que son volume habitable doit bénéficier d’un volume de 23 mètres cubes. Ce qui montre que la loi française est très formelle sur la superficie que doit avoir un logement en France. Pour que la loi française considère un logement comme une chambre, les dimensions de 9 mètres carrés au minimum doivent être strictement respectées. Pour cette législation, l’espace de la pièce doit être en mesure de contenir un lit, une armoire, un petit coin bureau et une chaise. Le décret du 30 janvier 2002 a défini les critères qui permettent de caractériser un logement décent. Ce décret met fin à la mise en location des logements qui n’offre pas un niveau de confort basique. Il faut souligner que la taille de la pièce varie en fonction de la taille de l’occupant.

A découvrir également : Quelles sont les innovations dites vertes pour la maison ?

Pour un adulte, la chambre est un endroit qui permet de dormir. Dans cette logique, la taille du lit est un élément très important que vous devez prendre en compte. Par contre, une chambre est avant tout un espace de jeux selon les enfants. Vous devez donc prendre en compte ce besoin d’espace libre avec une surface supplémentaire de 4 mètres carrés. Une chambre à coucher doit avoir une taille suffisante pour accueillir tout au moins un lit avec un petit rangement.

La surface habitable

La superficie d’une chambre est comprise entre 9 mètres carrés et 11 mètres carrés. Si une chambre ne respecte pas ces dimensions, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une chambre servant effectivement d’habitation. Rappelons que la hauteur d’une chambre normale est de 2,20 mètres carrés au minimum. Les problèmes sont très fréquents avec les chambres qui réduisent la surface habitable. Pour connaître la surface habitable d’une chambre, il faut simplement multiplier la longueur de la chambre par la largeur. Mathématiquement, une pièce de 5 mètres de longueur et de 4 mètres de larguer aura une surface habitable de 5 × 4 = 20 mètres carrés. Cette méthode de détermination de la surface habitable est valable pour tous les logements. Il suffit de tenir compte de leur dimension, notamment, la mesure de la longueur et de la largeur. Par ailleurs, la loi Carrez précise que la surface d’une chambre pour un logement en vente qui ne respecte pas au moins 8 mètres carrés ne peut en aucun cas être présentée par le vendeur comme une chambre habitable. Cette même loi dispose que ce bien qui ne respecte pas les dimensions ne peut aussi fait objet de location. De façon explicite, une chambre d’une superficie de moins de 8 mètres carrés ne peut pas être louée à titre d’habitation.

A voir aussi : Maitrisez la domotique avec le guide de la maison et des objets connectés

La surface minimum d’une chambre en fonction de l’âge

Il faut souligner que la taille d’une chambre dépend exclusivement des fonctions qui lui sont dévolues. La superficie peut sans doute dépendre de l’âge de l’occupant. Une chambre d’une superficie de 9 mètres carrés est très confortable pour un nouveau-né. Car le bébé est souvent peu mobile. Cependant, un enfant a besoin d’une place supplémentaire pour stocker ses jouets. Ce qui lui permet d’éviter les encombrements du reste du logement avec ses jouets. Dans ce cas, il faut penser à une chambre d’une surface de 12 à 15 mètres carrés. Par contre, un adulte peut naturellement se contenter d’un espace assez réduit lorsque la chambre est uniquement destinée pour le sommeil. Dans d’autres circonstances, il peut avoir besoin d’une chambre un peu plus vaste pour intégrer des rangements et profiter d’une meilleure vie. Une pièce d’une surface de 12 à 15 mètres carrés lui serait un atout non négligeable. Cela prouve effectivement que la superficie d’une chambre peut être variée en fonction de l’âge et des besoins. Rappelons toutefois que la dimension minimum d’une chambre est déterminée par des normes réglementaires ainsi que des critères de confort. Il est donc préférable d’avoir une chambre d’une surface importante afin de profiter du confort et la qualité de la vie.