Déménagement

Comment déménager à l’international ?

Déménager à l’intérieur d’un même pays est une source de stress. Imaginez donc un déménagement vers l’extérieur. Un déménagement à l’international est un changement de vie, donc un véritable casse-tête à gérer. Cependant, avec une bonne préparation, votre déménagement se passera bien. Lisez-en quelques conseils ici.

Le tri des bagages

Avant de discuter du devis avec votre déménageur, faites un tri pour n’emporter que les essentiels. L’avis du déménageur est nécessaire pour le volume à déplacer. Ce dernier vous accompagne dans le choix des affaires et bagages à déménager. Pour déplacer un volume réduit, il n’est pas nécessaire de garder tous les mobiliers. Un garde-meuble sera utilisé pour garder les meubles à laisser.

A découvrir également : Comment déménager gratuitement ?

Aussi, les meubles en kit et fragiles ne nécessitent pas d’être emportés. Également, les meubles moins coûteux peuvent rester à la maison. Les appareils électroménagers et électriques ne devront normalement pas être embarqués. Ceci, tout simplement parce que les normes en matière d’utilisation de ces appareils varient d’un pays à un autre. Par ailleurs, vous indiquerez l’inventaire détaillé de tout ce qui est à transporter au déménageur puis à vos assurances.

Équipement, transport et logement

Lors des préparations, vous devez bien vous équiper. Votre déménageur devra vous fournir des cartons, scotch, etc. pour l’emballage des affaires. Il vous fournira tout ceci gratuitement en temps normal. De même, le déménageur se charge de fournir des caisses et des mailles pour le stockage des cartons. C’est en effet une norme chez les déménageurs. Pour un meilleur confort des cartons lors du déplacement, le transport maritime est la meilleure option pour un déménagement classique.

A voir aussi : Comment transporter un réfrigérateur congélateur ?

Dans le cas d’un petit volume à déplacer, le transport aérien est une bonne idée. Sachez cependant que la durée du transport affecte considérablement le prix. Pour ce qui concerne le logement à la destination, préférez une location sur place. Un logement sur place est en effet plus adapté pour une courte durée de séjour. Aussi, prendre un logement sur place est favorable à la transition toute en douceur.

Déplacement du véhicule et période du déménagement

Certains déménagements à l’international nécessitent le déplacement de véhicule avec soi. Dans ce cas, il faut une déclaration matière dangereuse sur le véhicule. Une taxe additionnelle peut être ajoutée. Cependant, cela peut être évité s’il n’y a qu’un quart d’essence dans le réservoir et que la batterie est totalement déconnectée.

Pour ce qui est de la date à choisir pour un déménagement à l’étranger, les périodes creuses sont à privilégier en l’occurrence l’été. Évitez donc les périodes scolaires, surtout à cause des enfants.

Les formalités administratives à accomplir avant le départ

Les démarches administratives varient d’un pays à l’autre, il faut se renseigner sur les exigences du pays de destination. Les documents indispensables pour réaliser le déménagement sont les passeports, les cartons et leurs déclarations en douane ainsi que la facture pro forma.

Si vous êtes propriétaire de votre logement actuel, pensez à chercher auprès du notaire des informations concernant l’acte de vente. Si vous louez votre habitat actuel, commencez par prévenir le bailleur. Procédez ensuite aux formalités relatives à la résiliation du contrat dans les règles et sans précipitation. N’oubliez pas non plus de faire une demande d’extrait d’inscription au registre des Français établis hors de France (pour celles ou ceux qui ont déjà quitté le territoire français) avant le départ.

Veillez aussi à régler toutes vos factures (téléphone portable, gaz/électricité…) car cela peut vite s’avérer être un véritable casse-tête lorsqu’on est loin et que ces dernières restent impayées.

Comment préparer ses finances pour un déménagement international

Le déménagement international est une opération coûteuse qui peut rapidement faire grimper la facture. Vous devez préparer vos finances en amont pour éviter les mauvaises surprises.

La première étape consiste à établir un budget détaillé et réaliste, en prenant en compte tous les frais liés à votre déménagement (transport des biens, assurance, logement temporaire…). N’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès de différents prestataires afin d’avoir une idée précise du coût total.

Il peut aussi être utile de souscrire une assurance spécifique pour couvrir les risques liés au transport et au stockage de vos biens pendant le déménagement. Cette tranquillité d’esprit a cependant un prix : il faudra donc intégrer cette dépense dans votre budget global.

Pour financer votre déménagement international, vous pouvez envisager différentes options telles que l’emprunt bancaire ou encore la vente de certains objets dont vous n’aurez plus besoin. Si vous êtes employé(e) par une entreprise qui prend en charge tout ou partie des frais relatifs au transfert à l’étranger, vérifiez bien les modalités et tenez compte des exclusions potentielles dans le contrat proposé par celle-ci, contrairement aux aides publiques qui peuvent être accessibles sans conditions supplémentaires. De même, si vous travaillez déjà sur place, assurez-vous que la société prendra effectivement toutes vos coordonnées bancaires pour pouvoir verser facilement votre salaire chaque mois.

Anticiper financièrement un projet aussi complexe qu’un déménagement international est essentiel pour éviter des surprises désagréables à l’arrivée. Prenez donc le temps d’analyser les coûts et d’envisager toutes les options qui s’offrent à vous pour faire face aux dépenses engendrées par votre projet.