Maison

À savoir impérativement avant d’installer des panneaux solaires

panneaux solaires

Les panneaux solaires ont décidément révolutionné notre manière de consommer de l’énergie. Leurs avantages écologiques et économiques ne sont plus à présenter. Toutefois, leur installation représente souvent un projet d’envergure. D’où l’importance de prendre certains paramètres cruciaux en considération avant même de commander les plaques solaires, qu’elles soient thermiques ou photovoltaïques.

Vérifier la nature du toit avant d’installer les panneaux solaires

Il est toujours possible de poser des panneaux solaires que vous ayez un toit plat ou incliné. Il faut juste qu’il soit en parfait état, robuste, non ombragé et ne contenant pas d’amiante. En revanche, il faut tenir compte du type de toiture pour choisir les dispositifs solaires les plus adéquats. Il faut notamment prévoir au moins 1,6 m² par panneau solaire pour une toiture inclinée, contre au moins 2,5 m² par panneau pour une toiture plate. De cette manière, vous avez la certitude que les plaques ne se feront pas de l’ombre entre elles. Pour en savoir davantage sur le sujet et sur le fonctionnement de l’énergie solaire en général, n’hésitez pas à aller à cette adresse : https://www.edfenr.com/guide-solaire/energie-solaire/.

A lire aussi : Quelle est la taille de matelas pour un lit 160 x 200 ?

Privilégier des panneaux solaires en autoconsommation

Selon le Panorama de l’électricité renouvelable, 97 740 installations photovoltaïques ont été raccordées sur le réseau public de distribution d’électricité au cours de l’année 2022, dont 93% en autoconsommation. Les chiffres ont continué et continuent d’augmenter, car les ménages connaissent de plus en plus l’importance de l’installation solaire en autoconsommation. Cette décision permet entre autres d’accéder au système de l’obligation d’achat fixé par la loi. En d’autres termes, vous pouvez vendre l’électricité produite par vos panneaux solaires si vous l’injectez sur le réseau. De plus, les plaques solaires en autoconsommation sont éligibles à diverses aides de l’État, ce qui peut réduire considérablement les frais de leur installation.

Engager un installateur de panneaux solaires certifié RGE

En premier lieu, les installateurs certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ont été évalués et reconnus pour leur expertise dans le domaine de l’énergie solaire. De plus, ils sont formés pour réaliser des installations de haute qualité, conformes aux normes en vigueur et aux bonnes pratiques de l’industrie. En confiant votre projet écoénergétique à l’un d’entre eux, vous êtes sûr que votre installation solaire fonctionnera de manière optimale et fiable. En outre, le recours à un installateur RGE fait partie des conditions sine qua non pour bénéficier de subventions gouvernementales telles que la prime à l’autoconsommation et l’obligation d’achat EDF.

A voir aussi : Les pièges à éviter lors de la rénovation de votre salle de bains

Connaître le côté recyclable des panneaux solaires

D’après une étude menée par Soren, l’éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques usagés, 1/3 des Français hésitent à installer des plaques solaires parce qu’ils croient qu’elles ne sont pas recyclables. Pourtant, Soren spécifie clairement que le taux de recyclage de ces équipements écoresponsables est de 90 à 94% de leur poids. L’éco-organisme a notamment collecté plus de 3 000 tonnes de panneaux solaires en 2021 et les a envoyés sur ses sites de recyclage. Il envisage d’ailleurs de recycler environ 150 000 tonnes de panneaux solaires usagés d’ici 2024.