Immo

Quel salaire pour un prêt immobilier de 150.000 euros ?

Pour la réalisation de grands investissements tels que l’immobilier, il vous faut emprunter. Cependant, faire un prêt de 150.000 euros, demande que certaines conditions soient réunies notamment le montant du revenu perçu. Découvrons-le ensemble.

Les conditions d’octroi d’un prêt de 150.000 euros

Notez que pour obtenir un prêt de 150.000 euros auprès de la banque, celle-ci doit pouvoir être rassurée quant à votre solvabilité. De ce fait, elle impose qu’un certain nombre de conditions soient remplies au préalable. Au nombre de celles-ci, nous avons :

A découvrir également : Les étapes clés pour réussir le choix de sa première maison

Le revenu mensuel

Il est à dissocier du salaire. Pour estimer le montant du revenu mensuel d’un foyer, la banque tient compte :

Pour ce qui concerne les aides financières dont vous bénéficiez, elles ne sont pas prises en compte par la banque. Et ce, même si elles font partie intégrante de votre revenu.

Par ailleurs, pour les indépendants et les employés en CDD, la banque applique la règle de la moyenne. De plus, celle-ci se calcule sur la base de leur revenu mensuel sur 3 ans en raison de leur instabilité financière.

Le taux d’endettement et durée maximal

En effet, ce taux est actuellement fixé à 35% de vos revenus mensuels et la durée maximale de remboursement est de 25 ans. Toutefois, il peut être révisé en tenant compte de la formule ci-dessous :

Taux d’endettement = charges / revenus x 100

Les charges concernées sont entre autres les mensualités du crédit à la consommation, les factures d’énergie, etc.

En plus, ce taux vous permet de définir le montant mensuel maximum à rembourser, et sur combien de mensualités.

Par ailleurs, le coût réel de votre endettement est aussi fonction du taux d’assurance et du taux d’intérêt. Ces taux seront : appliqués au moment de l’emprunt. Il vous revient alors de passer par un courtier pour la négociation du taux le plus avantageux.

Le salaire nécessaire pour un prêt de 150.000 euros

Soit le tableau ci-dessous

Montant à emprunter ou capacité d’emprunt Durée du prêt Montant à rembourser par mois Salaire net correspondant
150.000 euros

10 ans soit

120 mois

1.250 euros 3.571 euros
150.000 euros 20 ans soit

240 mois

625 euros 1.786 euros

Sur 10 ans, vous devez être en mesure de rembourser (150.000/120 mois) soit 1.250 euros par mois. Ce montant étant égal à 35% de votre revenu, le salaire correspondant équivaut à (1.250/0,35) soit 3.571 euros.

Aussi, plus la durée de remboursement est longue, moins importante est le montant mensuel à rembourser.  Toutefois, vous pouvez faire une simulation en ligne afin de connaitre votre réelle capacité d’emprunt. Aussi, vous pouvez vous rapprocher d’un professionnel de crédit immobilier pour plus de détails.

Conseils pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt immobilier de 150 000 €

Afin d’augmenter  vos chances de décrocher un prêt d’immobilier, vous devez tout d’abord améliorer votre profil. Si vous avez d’autres emprunts en cours, pensez à procéder à regroupement de prêts. Il faut donc trouver un organisme qui vous offre cette possibilité. Cliquez sur le lien suivant pour savoir qui choisir pour un rachat de crédit. Un taux d’endettement adapté vous permet de convaincre un établissement bancaire à vous octroyer ce type de financement. Idéalement, il doit être inférieur ou égal à 33 %.

Il est dans votre intérêt de fournir un apport personnel suffisant. Ce dernier doit correspondre à 10 % ou plus du montant de l’investissement. Grâce à cette contribution, la banque sera plus encline à vous accorder un prêt à des conditions bonifiées.

Vous devez aussi avoir une excellente situation professionnelle. Autrement dit, il faut avoir des revenus réguliers et stables. Vos rémunérations doivent permettre de payer les frais liés à votre projet immobilier, dont les mensualités. Avoir un contrat CDI met toutes les chances de votre coté. Cependant, il est possible de décrocher un prêt même avec un emploi en CDD.

Afin de débloquer rapidement un financement pour concrétiser votre projet, il est également important de vous constituer un dossier en béton. Vous devez alors fournir plusieurs pièces justificatives.  Pour obtenir de l’aide dans cette démarche, n’hésitez pas à faire appel à un courtier en prêt immobilier. Ce professionnel ne se contente pas de vous informer sur les documents nécessaires à présenter pour mettre toutes les chances de votre côté. Il vous conseille aussi sur la formule la mieux adaptée à votre profil et à votre budget. Il peut même négocier auprès de la banque pour que vous puissiez bénéficier d’un tarif plus avantageux.

Pour dénicher un crédit immobilier de 150 000 € à un meilleur prix, il peut également être utile de recourir à un comparateur. C’est un outil gratuit qui vous offre la possibilité de comparer les différentes formules disponibles sur le marché. Il vous permet de choisir un contrat qui convient à votre situation dans les plus brefs délais.

Les différents types de prêts immobiliers disponibles pour un emprunt de 150000 euros

Lorsque vous envisagez un prêt immobilier de 150 000 €, pensez à bien vous renseigner sur les différents types de prêts immobiliers disponibles pour trouver celui qui convient le mieux à vos besoins. Les options sont nombreuses et peuvent varier en fonction des banques ou des établissements financiers.

Le prêt amortissable, aussi appelé crédit classique, est la formule la plus courante pour financer l’achat d’un bien immobilier. Il s’agit d’un emprunt sur une longue durée avec un taux fixe ou variable selon votre choix. Le capital et les intérêts sont remboursés chaque mois jusqu’à l’échéance du contrat.

Le prêt in fine, quant à lui, consiste à ne payer que les intérêts pendant toute la durée du prêt. Le capital sera remboursé dans sa totalité au terme du contrat, généralement entre 10 et 20 ans après la souscription. Cette solution est idéale si vous prévoyez de vendre rapidement le bien acheté ou si vous disposez déjà d’une épargne conséquente qui peut couvrir ce versement unique.

Pour ceux qui souhaitent bénéficier de conditions avantageuses dès le début du crédit, le prêt à taux zéro (PTZ) reste une option intéressante si certains critères sont réunis, comme le fait que cette acquisition soit destinée à être occupée par ses propriétaires en titre principal, etc.

D’autres solutions existent telles que :
• Le Prêt Énergie chez certains organismes,
• Le Prêt à Taux Zéro amélioré pour les énergies renouvelables et la construction de logements neufs,
• Le prêt conventionné, qui est une solution proposée par l’État.

Pensez à bien vous renseigner sur toutes ces options avant d’arrêter votre choix. Pour cela, vous pouvez aussi faire appel à un professionnel comme un conseiller bancaire ou un courtier en prêt immobilier qui saura vous guider dans votre démarche et vous aider à trouver le crédit le plus avantageux pour votre projet immobilier.

Comment calculer votre capacité d’emprunt pour un prêt immobilier de 150000 euros

Avant de souscrire un prêt immobilier de 150 000 €, pensez à bien évaluer votre capacité d’emprunt. Effectivement, cette étape permettra de déterminer si vos revenus et charges sont compatibles avec le montant que vous souhaitez emprunter. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes.

La première méthode consiste à calculer votre taux d’endettement. Il s’agit du rapport entre vos charges mensuelles (crédits en cours, loyer, factures…) et vos revenus nets mensuels. Ce taux ne doit pas excéder 33% pour avoir une chance d’obtenir un prêt immobilier dans des conditions intéressantes.

La seconde méthode est celle du reste à vivre. Il s’agit du montant qu’il vous reste chaque mois après avoir payé toutes vos charges fixes (loyer ou remboursement d’un crédit auto ou conso). Selon les établissements bancaires, ce montant doit être compris entre 700€ et 1000€ minimum pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier.

Une fois que ces deux éléments ont été pris en compte, pensez à bien prendre le temps de calculer votre capacité d’emprunt et ainsi ne pas vous retrouver en situation difficile lors des remboursements. Faire cela avec sérieux peut également vous aider à négocier au mieux les conditions de l’emprunt immobilier que vous souhaitez contracter !