Actu

A quoi sert un diagnostic immobilier à Marseille ?

Les diagnostics immobiliers sont des procédures, qui ont pour objectif de faire connaître à l’acquéreur, l’état de la maison. Voilà pourquoi, il faut les réaliser avant de signer le contrat de bail ou de vente. Il existe plusieurs diagnostics immobiliers. Toutefois, le nombre de diagnostics à réaliser varie en fonction de plusieurs caractéristiques. La date de construction du logement, tout comme son adresse, permettent de déterminer le nombre de diagnostic immobilier Marseille à réaliser. 

Les objectifs d’un diagnostic immobilier Marseille

Dans le cas d’une vente de bien immobilier, il est important d’informer l’acquéreur sur l’état du logement. Il faut que le logement soit conforme avec les normes en vigueur. Pour ce qui sont des performances énergétiques, elles sont différentes pour chaque logement. Elles varient en fonction de sa date de construction ainsi que des éventuels travaux de rénovation et d’amélioration qui ont été réalisés. Ce sont tous des éléments qui informent le futur propriétaire sur l’état général du logement, la présence ou non d’éléments toxiques, la consommation énergétique, l’impact environnemental du logement et les risques liés aux différentes installations. Le dossier de diagnostics techniques (DDT) peut représenter une carte d’identité du bien immobilier mis en vente. Ce dossier peut donner à l’acquéreur l’assurance que le logement soit salubre. Un diagnostic immobilier Marseille peut donc être un gage de sécurité, lors de l’achat d’un logement.

A lire en complément : 5 astuces pour réussir son ragréage fibré

Les types de diagnostic immobilier obligatoire

Lorsqu’il s’agit d’une opération de vente immobilière, certains diagnostics sont obligatoires. Le diagnostic amiante permet de détecter la présence ou non de matériaux ou produits qui contiennent de l’amiante. Les biens concernés sont les logements ayant un permis de construire délivrer avant le 1er juillet 1993. Ce diagnostic doit être renouvelé tous les 3 ans. Le diagnostic assainissement non collectif doit être réalisé sur les logements qui ne sont pas raccordés au réseau public. Il est valable 3 ans. Le diagnostic ERP (état des risques et pollutions), assure l’évaluation des risques et des aléas naturels, miniers ou technologiques. Il concerne tous les logements qui sont visés par un arrêté préfectoral. Elle est valable pour moins de 6 mois avant la date de l’avant- contrat. 

Il y a aussi le diagnostic gaz chargé du contrôle de l’état de l’installation intérieure de gaz. Il cible les logements avec une installation âgée de plus de 15 ans et a une durée de validité de 3 ans. Le diagnostic Loi Carrez est une opération qui consiste au métrage de la surface habitable des logements en copropriété. Elle dispose d’une validité illimitée. Le DPE (diagnostic de performance énergétique) réalise une estimation de la consommation d’énergie du logement, en plus de son taux d’émission de gaz à effet de serre. Il se fait sur tous les logements considérés comme anciens. Sa durée de validité est de 10 ans. Le diagnostic plomb constate le risque d’exposition au plomb. Il faut le réaliser sur tous les biens immobiliers construits avant le 1er janvier 1949, et est valable 1 ans dans le cas d’une détection de la présence de plomb. 

A voir aussi : Quel fauteuil choisir pour un coin de lecture ?